Browse By

Je suis candidat aux élections législatives !

One thought on “Je suis candidat aux élections législatives !”

  1. JIM32 says:

    Salutations arracheur de dents !

    Tel que, et j’en suis désolé, pas crédible, je vous renvoie à un de mes commentaires précèdent.

    De plus, j’ai toujours considéré que les médecins, et autres élites professionnelles de la santé n’avaient rien à faire en politique.

    Trop sûrs d’eux, trop imbus de leur personne, manquant cruellement d’expérience de la (vraie)vie et n’ayant aucune compassion pour les semblables… Mais c’est le métier qui le veut ! Il y a incompatibilité d’humeur obligée : Il est difficile de triturer la mécanique humaine en sachant qu’un esprit est derrière, et le détachement du chirurgien pour son patient est inévitable pour garder la tête froide et le geste précis.

    Mais à force de mauvaises habitudes, la tête reste froide !
    Pour faire de la politique, il faut d’abord être humain… Chose difficile dans la « santé »… Aux étages supérieurs.
    Je trouve encore de l’humanité à l’infirmier, mais dans la « hiérarchie », on n’ira pas plus haut !

    Et lorsque « le ponte » (Drôle de couvée…) est fort malheureusement élu, et principalement par les voix de ceux qu’il a soigné et qui croient qu’ils le seront d’avantage, cet électorat déchante vite. J’ai quelques exemples dans ma région.
    Ah, quitter la blouse blanche pour le costume de lumière (Dixit Claude « R »…), c’est accrocher un diplôme de plus, ni plus, ni moins !
    Et d’aller ensuite embrasser plus encore les lobbies pharmaceutiques… Après le démarchage des visiteurs dans le cabinet, démarchage des visiteurs à la permanence du député ?

    Et le « ponte » se rassure alors sur ce qu’il a promis et qu’il ne fera que demain : Pour lui, le petit peuple peut bien attendre encore, la preuve, il sait bien le faire, dans sa salle… D’attente !

    Vous croyez que j’exagère ? : Les médecins sont en nombre députés. Nous savons que les médicaments sont trop chers et qu’ils devraient être vendus à l’unité. Avons nous une réforme, et pour ce qui les touche, la seule réforme digne de ce nom ?

    Alors, mon cher Faraj, suivez mon conseil, n’ayez pas les dents longues… Un comble pour un dentiste !
    Restez ce que vous êtes, où vous êtes.
    Il me semble que vous tentez de mener un syndicat tout neuf, c’est déjà assez compliqué, et puis, le cumul des mandats, vous savez ce que l’on en pense.

    Coin coin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *