Browse By

C’est Hollande qui l’avoue : Le MLPS et les Libérés sont les seuls adversaires du socialisme !

One thought on “C’est Hollande qui l’avoue : Le MLPS et les Libérés sont les seuls adversaires du socialisme !”

  1. JIM32 says:

    « L’attrait de la fausse liberté »…

    En lisant la prose de monsieur « moi président », relayée par notre gourou préféré, je n’ai pas manqué de relever le fond, qui n’est encore qu’un diktat de la pensée unique, chère à cette idéologie décadente « lavée à l’eau de Javel de Terra Nova », que nous subissons de plein fouet depuis 5 ans.

    Moi, je vous rétorque : « Le dégoût de l’emprisonnement »… Tel que nous le subissons, et plus encore…
    Ce n’est pas tant l’idée de devoir cotiser « obligatoirement » qui me répugne, je m’en suis déjà expliqué, mais la façon dont est organisé le racket.

    Et l’actualité dénonce plus encore, que vous, monsieur le Président, vous nous avez vendu comme du bétail.

    Monsieur le Président… Je suis au RSI, comme tant d’autres…
    Le mois dernier, j’ai reçu une lettre de cet organisme, auquel vous semblez vouloir m’y attacher.
    Que disait cette lettre ? Que désormais c’est la « Matmut » qui gère ma couverture santé… Donc, si je comprends bien, pour m’éviter les affres de croire à une liberté qui serait falsifiée, en consistant d’aller cotiser « où je veux », mais dans le secteur privé… Vous m’obligez, pour la sauvegarde de mon âme, à cotiser… Dans le secteur privé, plus encore ? Eh…!

    Là, j’avoue, je ne comprends plus. Comment la Loi peut m’obliger à souscrire un contrat de droit privé sous couvert du Code de la sécurité sociale ? Pourquoi, si l’on m’oblige à être chez « Matmut », je ne puis être, si je fais le choix, chez un autre assureur ?
    Ah si… La Loi « socialiste » sans doute !

    Quels sont les intérêts du RSI à sous traiter de la sorte ? Sont-ils incapables de gérer directement ma couverture santé ? Mais alors, pourquoi les conserver comme intermédiaires ? En arriver à ce point, c’est bien reconnaître que le RSI ne sert à rien…

    Et je pose ici « La » question : La « Matmut » ne ferait-elle pas son bénéfice sur une mission considérée -à priori- comme un service public ? J’en doute ! J’en conclue que la « Matmut » fait donc son bénéfice, sur mon dos, et qu’un état complice qui a fait le maquereau, doit bien y trouver un certain retour : Distribution de pots de vin ? Oui, je voudrais que l’on m’explique comment la « Matmut » a obtenu ce marché…

    Allez, dans deux mois, on vote… Et j’espère ardemment que les prédictions de Claude, voyant remplacer un monstre vomissant par un autre tentaculaire, se réaliseront moins sûrement que les prophéties de Nostradamus.
    Après tout, il ne s’agit que de mythologie Grecque… Mon cher Claude, nous savons tous que depuis quelques temps, les Grecs ne font plus de mythologie, ils n’en ont même plus les moyens !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *