Browse By

MST, Urvoas et Le Foll traduits devant la Cour de Justice de la République par Claude REICHMAN

8 thoughts on “MST, Urvoas et Le Foll traduits devant la Cour de Justice de la République par Claude REICHMAN”

  1. Chignon says:

    Génial

  2. Phil says:

    Ben on en est plus à retentissement des trompettes du triomphe près….pour ce que les précédents ont eu de succès! Celui-ci va suivre la même lignée.

    « A ce jour, aucun de ces ministres n’a informé l’opinion publique et les organismes concernés de son ressort de l’existence de cet arrêt et des conséquences qu’il convient d’en tirer.
    On ne peut considérer que comme volontaire cette décision de ne pas informer. »

    Encore faudrait-il justement prouver que ces ministres n’ont pas informé l’opinion publique, ni les organismes concernés, et qui plus est, puisque c’est ainsi que vous l’écrivez, que cette non information est volontaire!
    D’autant que ce que vous reprochez c’est la non information des conséquences qu’il faut en tirer (du moins celles que vous voulez en tirer), et non de la décision elle même!

    Autant dire qu’avec un tel libellé, votre plainte va connaître sans délai le classement vertical…avec toutes les conséquences qu’on pourra en tirer.

    J’ai le sentiment que si vous étiez joaillier, on pourrait vous apporter une montagne de diamants bruts, que vous finiriez toujours pas votre taille alambiquée et maladroite à réduire le tout en grains de sable noyés dans le désert de l’inutile indifférence.

    1. Breizhine says:

      Magnifique réponse , tel est également mon ressenti , merci !

  3. Mannessiez says:

    Et comme d’habitude ,les grands tenors du barreau parisien vont trouver un vice de forme et cela ne sera pas jugé. ..toujours le pot de terre contre le pot de fer …

  4. CHEMSI says:

    Action au lieu de rester les bras ballants Phil et ayez le courage de commentez sous votre véritable identité..
    pensez vous pas que :
    Qui ne dit rien ou fait rien consent !
    Et sur nul n’est censé ignorer la loi …
    surtout pour des ministres
    Donc Phil activez vous à moins que vous faites partie des gamelards de la sécu !

    1. Phil says:

      « les bras ballants ! »
      Ce n’est pas parce qu’ils ne soutiennent pas de banderoles protestataires lorsque vous vous présentez au palais de justice de Rouen, qu’ils sont inactifs…bien au contraire.

      Parce que justement quand on se présente devant une cour avec pour seules munitions les archives jaunies de la fin de la seconde guerre mondiale qui sont fournies en guise de « conclusions », si on ne veut pas se faire exécuter en une tirade par le président, on a intérêt à ne pas avoir les mains dans les poches. Et je puis vous assurer que les miennes, de leurs doigts agiles ont fait leur ouvrage pour présenter des conclusions qui tiennent la route, et atteignent leur cible.

      Donc non, je ne fais pas partie des « gamelards de la Sécu », bien au contraire. Je suis simplement réaliste, et il ne m’a pas échappé, comme à d’autres d’ailleurs, qu’ici souvent le clairon de la victoire se fait entendre, pour finir rapidement par n’être qu’un sourd murmure de langue de belle-mère! Il y a quelques mois maintenant on nous annonçait déjà la fin des URSSAF, au motif qu’à la lumière du L611-20 elles sont des organismes mutualistes, et qu’à défaut d’avoir accompli les formalités spécifiques à ces organismes leurs activités sont en réalité illégales, et qu’elles devraient être dissoutes. Et puis, plouf, plus rien.

      Depuis les URSSAF ont toutes été ré-immatriculées avec un nouveau n° de SIRET (au 01/01/2014), sans que personne ne cherche à savoir ce que cette manœuvre cachait… toujours est-il que L611-20 ou pas, elles continuent leurs activités. Alors cette fois, cette plainte contre quelques ministres, c’est juste une fois de plus; il n’y a pas de quoi crier victoire. Et quand bien même la tête de ces trois là tomberait-elle, que cela n’emporterait pas nécessairement la fin du système: les gouvernements passent, les lois restent.

  5. JIM32 says:

    Comme les Présidentielles arrivent et que la gauche va être balayée, il est possible « qu’après », de nouveaux procureurs et de nouveaux juges soient plus enclins à poursuivre ces délinquants. Je le souhaite, et j’espère que nous pourrons faire valoir également toutes nos plaintes contre les décisions rendues par les TASS, qui sont une parodie, comme nous le savons tous. Il reste alors un dernier effort à faire : Le ménage dans la magistrature !

    En tout cas, bravo. L’année 2017 commence bien.

  6. Sébas Tien says:

    Les arguments des uns et les arguments des autres… constituent un débât intéressant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *